La Petite Fille à la Mine de Papier Mâché
 
Accueil
Chapitres
Téléchargements
Vos réactions
Contact
 
 
          Gisèle et Gérard


La première épouse de notre père, Virginie, surnommée « Ninette », était restée seule après la mort de son premier mari et devait assumer l’éducation de leurs quatre fils. Papa était en deuil lui aussi car cet homme était l’un de ses amis et il l’appréciait beaucoup. Ninette et Papa se consolèrent ensemble, ils se marièrent et eurent… quatre enfants ; deux filles et deux garçons :
Mireille l’aînée, Gisèle et Claude, puis Gérard, le petit dernier, qui a aujourd’hui dix sept ans.
Mireille et Claude se sont fâchés avec leur père ; pas seulement parce que leurs parents ont divorcé alors que Gérard n’avait pas encore quatre ans, puisque Papa les voyaient souvent, mais plutôt parce que notre père a du mal à maîtriser une personnalité déroutante.
Cependant, Gisèle et Gérard ont gardé un lien avec lui, et, à notre retour d’Ecquevilly, ils viennent nous rendre visite.
Gisèle est accompagnée de Robert avec qui elle est fraîchement mariée.
Les grands enfants de notre père s’entendent bien avec Maman et, ils portent sur Pat et sur moi un regard affectueux ; aussi nous sommes aimables et attentifs quand ils sont là.
« Regardez notre petit Patou, s’exclame Maman ! »
Patric fait l’acrobate en effectuant des démonstrations de gymnastique. Il s’applique en faisant les pieds au mur. Tout le monde reste admiratif, alors il est enchanté de l’intérêt qu’il suscite et il élargit son potentiel.
Papa, éloquent :
« Ce petit bonhomme vient juste d’avoir deux ans, mais déjà, quelle intelligence ! Quelle malice ! Que de compréhension ! D’observation ! De mémoire et d’adresse dans ses gestes, ajoutées à toutes ses qualités du cerveau ! »
Quel talent ! Bon… je suis plutôt d’accord, mais regardez un peu du côté de mon berceau ! Papa dit toujours à Maman qu’il est amusé de voir que, quelque soit l’expression que je prenne, si j’ai de grands yeux, ils sont tout ronds, ce qui la fait beaucoup rire.

Bien plus tard, Papa nous confessera ne pas être le père de Mireille. Cette enfant étant le fruit de l’amour entre Virginie et son premier mari.