La Petite Fille à la Mine de Papier Mâché
 
Accueil
Chapitres
Téléchargements
Vos réactions
Contact
 
 
          Monique


La honte des premiers jours d’école s’est vite dissipée. Les fillettes de primaire n’ont eu envers moi qu’un visage interrogatif. En classe j’ai pu m’installer seule au dernier rang tout en étant surprise, pour mes lacunes scolaires, d’avoir l’indulgence de l’institutrice. Il semble que l’on respecte ma position de jeune fille. Et si la directrice avait senti mon désarroi et qu’elle soit intervenue en ma faveur ?
En rentrant de l’école une surprise m’attend. Enfin, ce n’est pas exactement une surprise, mon père m’en avait parlé :
Patric, qui travaillait comme caviste, donnait également un coup de main à la crèmerie de ses patrons afin d’aider Monique, la jeune crémière. Son travail consistait surtout à retourner les fromages.
Si maintenant la fantaisie du paternel fait que Patric a encore changé d’emploi, et, qu’il travaille comme commis dans un restaurant de Montparnasse, et bien, Patric et Monique qui ont sympathisé ne se sont pas perdus de vue. Aujourd’hui, jour de repos de Pat, notre père a décidé de lui faire plaisir en invitant Monique pour le goûter.
Arrivée à la maison, j’entends les éclats de rires de Patric, puis :
« Bonjour Régine ! Ça me fait plaisir de faire ta connaissance. »
Emues, Monique et moi nous nous embrassons spontanément.
Tiens… Monique a les yeux bleus, comme mon frère.