La Petite Fille à la Mine de Papier Mâché
 
Accueil
Chapitres
Téléchargements
Vos réactions
Contact
 
 
          Pantomime


Début septembre je suis de retour rue Chénier, et pour cause : mon lamentable père a décidé de me faire reprendre le chemin de l’école. Là, ça dépasse tout ! Je lui explique pourtant que je n’ai plus rien à voir avec l’école primaire, que j’en ai fait le tour. Je lui rappelle que je ne suis plus une gamine, même à quatorze ans et demi, étant à présent en âge de travailler et ayant perdu toutes les notions de scolarité. Il ne veut rien savoir, il estime, dit-il, qu’il m’a fait quitter l’école trop tôt ; n’essayant même pas de réfléchir à la situation ridicule dans laquelle, lui et moi, nous allons nous retrouver. Je le supplie, mais mon désespoir et mes larmes ne l’émeuvent pas. Alors, il me vient une vive colère intérieure contre tout ces gens qui font preuve de tant d’indulgence envers lui. Pourquoi la directrice de l’école de la rue Dussoubs accepte t-elle de me réintégrer dans son établissement ?! Pourquoi ne met-elle pas mon père en garde en l’avertissant que son comportement incohérent peut nuire à la bonne santé psychique de ses enfants ?! (Il n’est jamais inquiété de ses abus, encore que…il ait souvent pesté à l’encontre des assistantes sociales).