La Petite Fille à la Mine de Papier Mâché
 
Accueil
Chapitres
Téléchargements
Vos réactions
Contact
 
 

          Papa Bt’on


En ce tout début de printemps, Maman est invitée à participer au concours « Reine d’un jour » organisé pour les réclames du savon Catox. C’est donc Papa qui s’occupe de nous et il ne s’en sort pas trop mal, à une exception près. Pat, l’acrobate, en s’aidant d’une chaise a réussi à monter tout seul dans mon berceau. On rigole bien tous les deux jusqu’à ce que notre père arrive. Énervé, il attrape Patric et lui donne une fessée ; ce qui a pour conséquences de nous faire brailler tous les deux car quand mon frère pleure, le plus souvent, je pleure aussi. Lorsque Maman rentre, elle reproche à Papa d’avoir trop voulu montrer à Pat de nombreux mouvements de gymnastique et d’acrobatie :
« C’est à cause de ça qu’il est aussi agile, mais il ne mesure pas le danger et il se fait trop souvent des gnons ! ».
Patric s’exprime de mieux en mieux et il est attentif à tout ce qui l’entoure. Un matin, il entend appeler dans la cage d’escalier :
« Betton ! »
Pat regarde Maman ; il reconnaît la voix du facteur. Il se hâte de rejoindre Papa qui se trouve dans la chambre à coucher, et, en lui montrant la porte d’entrée :
« Papa Bt’on ! Papa Bt’on ! »
Nous avons, ces derniers temps, la visite de nombreux membres de la famille de Papa. Ils habitent tous dans la région parisienne. Oncles, tantes, cousins et cousines viennent voir à quoi je ressemble :
« Quelle belle petite ! Disent les uns.
Elle a un air si malicieux avec un regard expressif et elle a de grands yeux comme Patric ! Disent les autres.
- Oui, nous avons deux beaux enfants. Nos parents exultent, que de bonheur ils vont nous donner, que d’amour on va recevoir ! Papa pavoise en jetant un regard complice à Maman, puis il m’observe et ajoute: Et elle a des yeux Rrrr…Ronds ! Mais, Ronds ! »
Quand notre gentille concierge, madame Renée, est venue, Papa lui montra ma houppette : petite mèche rebelle que j’ai sur le dessus de la tête et formant un épi plus clair que ma chevelure châtain :
« Regardez cette petite poupée aux joues roses avec sa mèche de Nimbus ! Bon…ça y est, la v’la qui s’met à faire du pédalo et elle commence à faire les petites marionnettes, quand elle n’essaie pas de se redresser avec la seule force de ses reins ! Décidément, je crois qu’elle n’a pas fini de nous épater. »
Si c’est Papa Bt’on qui le dit…