La Petite Fille à la Mine de Papier Mâché
 
Accueil
Chapitres
Téléchargements
Vos réactions
Contact
 
 
          Préparatifs déterminants


Patric et Monique, qui avaient quitté leur chambre de bonne pour habiter dans un hôtel meublé à Montmartre, ont été invités par les grands-parents de Monique, à venir s’installer chez eux, « passage de La Bonne Graine »; cela, jusqu’à la fin de sa grossesse. De cette façon: ils économisent un loyer, la future maman est choyée et, le lieu est porteur de bonnes ondes. Monique est toujours chez son employeur jusqu’à son congé de maternité. Patric, sur…une suggestion du pater lui proposant de le faire rentrer à l’A.P, a fait le choix d’accepter. Il est, ainsi, devenu admissionniste à l’hôpital Saint-Antoine dans le 12ème arrondissement de Paris.
Le grand jour est pour bientôt, les deux tourtereaux ont décidé de se marier. Oui, c’est pour la fin du mois de mars. Pour cette journée de circonstance, le paternel a envoyé une carte d’invitation à un couple que Patric et moi connaissons assez bien. Ils sont nos aînés d’une quinzaine d’années et sont les heureux parents d’une fillette qui, me semble t-il, a le même âge que ma demi-sœur cadette. Lui, est un bon copain de notre père. Ils se sont connus en 1958. C’était le jour de leur entretien d’embauche au service ouvrier de l’Assistance Publique.
Si le petit restaurant où nous fêterons le mariage est déjà réservé, et, si les invités sont déjà tous comptés : les grands-parents et le papa de la promise, le père et la sœur du promis, ainsi que Daniel et Rolande qui, après avoir reçu la petite carte, ont accepté avec plaisir de venir au mariage, et si dans tout ça j’occupe la position de demoiselle d’honneur des mariés et bien, où est le garçon d’honneur ?